Nombre total de pages vues

dimanche 19 mai 2013

Démonstration dessin à la maternelle

A la demande de la directrice de la maternelle de mon fils, j'ai fait une démonstration. Elle m'avait proposé une intervention de 30 minutes pour du portrait en petite section.

Alors que l'on peut faire faire des choses intéressantes même courtes à des primaires, à mon avis. Ça n'est pas possible pour les tout petits. Ils sont parfois très intimidés et leur attention est très limitée dans le temps.

J'ai donc plutôt proposé de m'installer dans un coin bien éclairé de la classe pour la matinée. Cela leur permettait de venir voir par petits groupes, de s'imprégner et surtout de voir l'évolution du dessin.

J'ai choisi la technique de la sanguine et crayon blanc, que j'affectionne particulièrement en ce moment. J'ai fait la mise en place chez moi, d'après photo, pour ne pas perdre trop de temps et ainsi leur montrer comment on monte les valeurs et crée le modelé, les volumes. C'est assez magique.

J'ai fait très simple : montré et expliqué mon matériel. Posé des questions pour les aider à observer. Par exemple
  • d'où vient la lumière ?
  • quelle joue est plus sombre et quelle autre est plus claire ?
C'est agréable de se rendre compte que certains sont déjà très observateurs. Je leur ai posé une devinette : "j'utilise 3 couleurs : ici le rouge de la sanguine pour les ombres, le crayon blanc pour les lumières... quelle est la troisièmes couleur ?"  
L'un d'entre eux a compris et m'a indiqué la couleur "bleue" du papier.

La démo s'est si bien passée qu'une partie des classes, y compris celle de mon filston (tout fier), est finalement venu voir. Aux plus grands j'ai expliqué ce qu'est un canon et montré comment on construit une tête d'enfant.

C'est très agréable de sortir de son atelier pour sensibiliser les enfants et les enseignants à ce qu'est le dessin, sa tradition etc. Pas un seul n'avait entendu parler de Léonard de Vinci ou Michel Ange mais c'est une petite graine qui fera son chemin en eux.

Sensibiliser à la bonne position pour dessiner (c'est à dire vertical ou à 45° et surtout pas à plat sur une table), aux différentes manières d'utiliser un crayon, une gomme est très important je trouve pour des raisons ergonomiques et également pour libérer leur créativité... et celle des enseignants !

Ces derniers ont été très à l'écoute et projettent de faire travailler les enfants sur la notion de portrait. Je ne doute pas que cela donnera des résultats très intéressants comme recherche graphique et comme questionnement/observation anatomique. J'espère avoir fait passé le message, que le dessin est une façon de comprendre et intégrer la manière dont les choses sont construites, d'appréhender le monde (intérieur comme extérieur). Tout ne passe pas par les mots, les autres sens ont leur rôle à jouer.