Nombre total de pages vues

samedi 12 novembre 2011

Couper le monde en tranches

Eh oui, des hachures par ci, des hachures par là. Je coupe le monde en minuscules petites tranches et j'imagine tout en hachures.

Je n'ai pas fini ma réflexion ni mon travail dessus, loin de là ! Où j'en suis ? A la problématique de la latéralité et du hachurage. Je m'explique. Je suis gauchère et nous représentons environ 20% seulement de la population totale. Même si le pourcentage de gauchers parmi la population d'artistes et plus élevé, les droitiers restent majoritaires. Donc la plupart des dessins que l'on peut voir sont généralement réalisés par des droitiers ! Et le sens des hachures et totalement opposé à celui des gauchers.

 Je veux parler du sens de hachures "naturel", celui dans lequel il nous est très facile de dessiner des traits. On peut dire que si on réunit le sens naturel pour les gauchers et celui des droitiers on obtient un V, les gauchers faisant le trait de gauche et les droitiers le trait de droite. Les ambidextres les deux sans problèmes. Évidemment dans le travail de hachures, on peut opter pour un seul sens sur quasiment tout le dessin (c'est ce que je veux travailler) ou bien faire des hachures superposées dans des sens différents et là on va retomber sur le problème du geste non naturel. On peut tourner la feuille mais la visibilité et le contrôle des valeurs est plus difficile je trouve.

En tant que gauchère, avoir comme référence sans cesse sous les yeux des hachures de droitiers me perturbe grandement. Je me sens dans le brouillard. Et je me demande comment je pourrais faire dans l'autre sens... et je ne vois pas ! J'ai donc décidé de m'amuser à un petit travail exploratoire, sans passer pour autant trop de temps sur les dessins. Juste des esquisses.

Dans un premier temps, je vais travailler à partir de dessins de gauchers, des grands maîtres de préférence, pour me rapprocher un peu de mon tracé naturel. Puis j'essaierai de prendre un dessin de droitier et de changer le sens des hachures pour l'adapter à mes possibilités.

Ici, à la sanguine, un premier test à partir d'un portrait réalisé par Hans Holbein :

Évidemment on ne trouve pas que des hachures de gauche vers la droite mais elles sont majoritaires. C'est encore plus flagrant chez Léonard de Vinci... mon prochain sur la liste.

Je retourne donc couper le monde en petites tranches et je reviens !