Nombre total de pages vues

mercredi 15 juin 2016

Bords de Marne au pastel

Sortir de mes habitudes et sentiers battus, c'est ma démarche actuellement. J'explore différentes façons de faire et d'autres médiums. Comme c'est le cas ici avec ces bords de Marne au pastel.

Ainsi même si je suis une grande amoureuse de la nature et si l'envie est là depuis toujours, j'ai encore peu pratiqué le paysage autrement qu'en randonnée ou photographie. Et jamais au pastel ! Un nouveau petit stage avec Hélène Gaben Laurié m'a permis d'aborder ce sujet avec une technique toute particulière qui m'a parfois rappelé la peinture à l'huile. Et qui enrichira certainement celle-ci d'ailleurs.

Mon choix s'est porté sur les bords de Marne où j'aimais beaucoup me promener lorsque j’habitais Noisy-Le-Grand et que j'aimais également photographier. Ces lieux bénéficient d'une très belle lumière ce qui en fait un beau sujet pour des paysages.

Ce qui est intéressant également c'est que j'avais déjà traité ce sujet mais au graphite avec toute la difficulté que ce médium implique, notamment pour rendre l'eau. Réaliser le même sujet avec des médiums différents est d'ailleurs un très bon exercice qui permet de vraiment se rendre compte des limites et avantages pour tel ou tel type de sujet. Il est clair que le pastel est bien plus adapté pour rendre le paysage.

L'interprétation et le cadrage sont vraiment très différents !

Voici la toute dernière version réalisée sous la bienveillante direction et l'oeil aiguisé d'Hélène Gaben Laurié :


Voici donc la version au graphite :



Comme quoi ce sujet méritait vraiment d'être retravaillé !
Je trouve le pastel bien plus pratique que l'huile pour du dessin d'après nature dans la nature... et j'espère ramener quelques croquis rapides ou dessins un peu plus poussés de mes balades cet été. Enfin si le soleil se montre un peu et me fait grâce de quelques beaux rayons.