Nombre total de pages vues

dimanche 23 novembre 2014

Heda & Van Der Weyden : cela se précise

Le pain est moins jaune dans la réalité mais, comme d'habitude, ce sont les péripéties de la photographie. Je n'ai pu qu'atténuer même après réglages informatiques.

J'ai précisé le pain brioché et continué à assombrir la table. J'ai également travaillé le drapé. C'était la première fois pour moi. Je pense qu'on aurait pu traiter les ombrages de ce dernier par glacis. J'ai préféré travailler tout dans le frais car il me semble que c'est cette option qu'a choisi Heda. J'ai aussi fait le choix d'essayer de reproduire une forme un peu étrange présente à droite du pain. J'ignore se qu'a voulu représenter le peintre. Cela n'est pas du tout un pli crédible, cela ressemble plus à une figure de style, une sorte de maniérisme de la part du peintre. Je ne sais pas encore si je la laisse ou si je l'élimine.

Sur l'original, la lumière est un peu plus douce et le sujet moins contrasté. J'ai naturellement fait des ombrages un peu plus sombres et des clairs un peu plus clairs... c'est un choix personnel qui s'est fait naturellement. En effet, ici ce que l'on voit est le sujet principal du tableau et le contraste lui donne plus de présence. Ce n'est pas du tout le cas dans le tableau de Heda où l'attention est portée ailleurs. Ceci dit ce contraste fait perdre un peu de subtilités dans les drapés ce qui le rend peut-être un tantinet plus "rigide" que sur l'original.



 Un tout autre travail et d'autres difficultés aussi sur le Van der Weyden. J'ai reprécisé le flacon, l'ombre et les fruits. Placé la lumière sur l'arrête de l'étagère. C'est un travail très subtil et en légèreté avec des couches très fines de peinture. Avec une gestion de la gamme colorée que je trouve assez difficile. Mais ce qui est amusant c'est qu'en fait j'ai utilisé à peu près la même palette de couleurs sur ces deux tableaux... c'est étonnant comme c'est pourtant très différent au niveau ambiance colorée, lumière etc.