Nombre total de pages vues

dimanche 7 août 2011

Galères et blocages

(ancien article : 13/05/2010)

Me revoilà... et avec un dessin.

Toujours aussi peu de temps pour dessiner en ce moment... mais je travaille d'autres aspects autour du dessin.

Face à des galères et des blocages répétés ces derniers mois... je me pose des questions... les réponses viennent à moi petit à petit.

Mon prof. a eu cette phrase : "à chaque dessin je ne suis pas satisfait et je me dis que le suivant sera meilleur". Cette phrase je la fais désormais mienne car avant qu'elle m'arrive je m'arrêtais à "à chaque dessin je ne suis pas satisfaite"... et après que faire ? Forcément ça n'aide pas à avancer.

J'ai dû prendre la décision de terminer et arrêter de travailler sur ce dessin :
Il m'a fait toucher du doigt des limites à repousser... plus tard. Je prends simplement note. Revoir le choix du papier pas adapté au fusain. Représenter mais avant comprendre et observer les pierres, les végétaux.

Parfois il faut savoir s'arrêter et passer à autre chose.

Parfois aussi, l'envie de réussir finit par être source de blocage. C'est souvent quand un projet de dessin me fait très envie, qu'une image me plaît énormément que ça bloque. En effet, cela semble mettre dans un état d'esprit qui n'accepte pas l'échec, le tâtonnement, la recherche. Et comme ça n'est pas vraiment comme cela que cela fonctionne... ça ne peut que mal se passer.
Et puis le trait et le traité s'en ressent aussi : il se fige, est trop contenu, se perd dans les détails.

Ceci dit j'aime bien ce dessin même si je lui en veux de m'en avoir fait autant voir
(3 mois de galères quand même !)
J'aime le cadrage, la lumière un peu lunaire. Mais je me rend compte que la tâche était ardue : la photo trop petite ne m'a pas toujours permis de comprendre mon sujet et j'ai manqué d'informations là où j'en avais besoin.

Il n'est pas facile non plus de savoir quel degré de détail. Jusqu'où aller et où dans le dessin. Du coup je trouve mes vignettes plus réussie car c'est une échelle où le détail n'a pas sa place. C'est plus facile à gérer donc.

Autre soucis avec ce dessin et la pierre : la gestion des valeurs et des textures. Pour le rendu de la pierre, j'ai du mal à faire coexister les deux. Décidément il me faut me pencher sur ce mystérieux matériaux !

J'avais déjà rencontré ce soucis sur ce croquis (des soucis perspectifs aussi) :





Il y a souvent beaucoup de détails sur une pierre... et il est vraiment difficile de les représenter tout en conservant l'ambiance lumineuse d'ensemble, le volume etc.

Même si... même si sur le dessin suivant (précédent ici) c'est déjà beaucoup mieux mais pas encore tout à fait ça.

En ce moment, je rencontre souvent aussi des galères techniques avec les papiers. Je n'arrive pas à trouver Le bon papier pour ce que je désire faire. Résultat c'est pas terrible et le rendu s'en ressens, je souffre aussi durant l'exécution car il me met des bâtons dans les roues... ou carrément et pire, le dessin n'est pas faisable faute de trouver la perle rare avec les propriétés qui conviennent.

C'est un peu désespérant et décourageant .

D'autant que je suis vraiment décontenancée par la pauvreté du choix offert dans les magasins de dessin... en fait il me faudrait trouver quelqu'un qui connaisse ça sur le bout des doigts... autant chercher une aiguille dans une meule de foin. Ou comme diraient les chinois : plonger pour aller chercher l'aiguille au fond de la mer.

Du coup je me console en me plongeant dans un nouveau cours sur la perspective du cube... l'attention et la réflexion soutenue que cela demande en est presque reposante.

Par ailleurs tous ces problèmes m'ont amenée à me poser des questions sur la créativité et je suis en train de lire deux superbes ouvrages sur la question... mais pas encore commencé les exercices. J'espère que cela lèvera ces satanés points de blocage et apportera de l'eau à mon moulin parfois coincé... par une pierre pardi !