Nombre total de pages vues

samedi 6 août 2011

Manier la gomme

(ancien article : 13/03/2010)
Encore une fois pas de dessins postés. Non pas que je n'ai pas dessiné mais j'ai plus important à dire pour l'instant.

Beaucoup de personnes pensent que le dessin c'est avant-tout l'art de manier le crayon, le pinceau etc.  bref l'art du trait.

C'est vrai, et c'est faux en même temps.

Savoir bien manier son traceur pour faire le trait juste, de la bonne épaisseur au bon endroit etc. C'est très difficile et superbe quand on y arrive.

Mais on n'est pas obligé de penser le dessin uniquement en lignes donc en traits. On peut aussi dessiner en masses. Pour simplifier beaucoup on peut dire que cette autre approche ressemblerait à faire des tâches de différentes valeurs, de différents tons.

Cela n'est pas tout à fait où je veux en venir... et hop on regarde le titre de l'article siouplait !

Manier le crayon c'est bien mais il faut aussi savoir manier la gomme ! Le dessin c'est aussi ça, l'art de savoir gommer, enlever... sculpter son image en mettant et enlevant de la matière. Et cela est très complémentaire de l'approche en masses dont je viens de parler.

Gommer la juste quantité au bon endroit n'est pas aisé. Gommer ça n'est pas juste effacer un trait parce que mince je me suis trompé, je suis allé trop loin. Non, c'est aussi alléger un ton trop sombre ou un trait trop marqué. C'est ouvrir des blancs là où il en manque (même si on peut le faire aussi en rajoutant de la matière avec un crayon blanc, de la gouache etc.) c'est créer des dégradés, sculpter la lumière sur les formes.
C'est préserver et jouer avec le ton du papier... c'est jouer la transparence et la légèreté.

Savoir gommer est beaucoup plus important qu'il n'y paraît. Certains dessinateurs fonctionnent d'ailleurs énormément avec la gomme et dessinent presque tout avec. Je n'en suis pas encore là même si je commence à exploiter avec beaucoup de plaisir et de mieux en mieux cet outil.

Mais je devrais dire ces outils car il y a gomme et gomme. Gomme douce gomme dure, gomme mie de pain, gomme en crayon, gomme en stick, gomme en pavé etc.

Il faut apprendre à les apprivoiser, à les connaître et à les manier. Chacun a ses avantages et ses inconvénients...

Aujourd'hui j'ai testé un nouvel outil de gommage... qui en principe n'est pas fait pour cela : le patafix. Je ne vais pas énoncer ici la manière particulière de s'en servir ni ses étonnantes propriétés. Chut les magiciens ont leur secret... les artistes aussi

C'est vraiment très agréable à utiliser (et comme la gomme mie de pain... très déstressant de manier et pétrir ces petites boules dans la main) et je pense que ça va être ma gomme fétiche. En plus de permettre des choses que les gommes classiques ne permettent pas c'est quasi inusable ! Bref, le rêve quoi.