Nombre total de pages vues

jeudi 18 août 2011

Je croque

Cela fait un moment que je veux me mettre au rando-croquis urbain (à défaut d'habiter la campagne), à l'urban sketching.

Ne pouvant pas vraiment dessiner tranquille à la maison avec mes deux enfants tous petits, j'ai pris deux résolutions : la première c'est de faire un croquis par jour et la seconde de faire une sortie croquis par semaine en attendant la rentrée scolaire (qui va me délester d'un des deux marmots).

Le croquis par jour c'est pas mal, ça prend 5 min en moyenne surtout si j'attrape le matériel le plus rudimentaire et le plus à portée de main : mon carnet de croquis de base (un zap book) et des stylos billes car il y en a toujours sur mon bureau. Malgré tout j'ai un peu fléchis ces derniers jours... mais je vais m'y remettre. Le but est de garder contact avec le dessin, d'exercer un minimum l'oeil et la main pour ne pas perdre de réflexes, voire gagner un tout petit peu. C'est pas mal, ça permet de voir sous un jour différent son quotidien, car là pas question de sortir bien loi pour croquer. En même temps je ne me suis pas donné la contrainte de ne faire que d'après nature... mais je pourrais. Dans ce cas, il me faudrait aussi sortir les légumes du frigo etc. Non, je fais à l'inspiration. Parfois d'après nature, parfois d'après des images sur le net ou dans des livres qui m'inspirent...

Allez quelques croquis d'objets du quotidien que j'aime bien :

Un petit tour dans la salle de bain

L'étendoir avec les couches lavables

 
Le joli vélo en bois à tête de lion de mon filston
Il y en a d'autres, tous peuvent se retrouver dans ma galerie croquis du blog.

Les autres croquis, d'après photos y sont aussi (grenouille, éolienne) mais au final je les trouvent moins attachants.

Les vraies sorties croquis, c'est bien différent. Cela demande plus d'organisation. Pas forcément plus de matériel quoique. Le confort est quand même important. Je referai probablement un article quand j'aurais acquis plus d'expérience car là je débute.

Jusqu'à présent, j'avais placé un petit carnet A6 en papier craft dans mon sac à main, accompagné du pack de 4 feutres noirs Pitt de Faber Castel. J'en ai aussi en version sépia que j'aime bien. Parmi eux il y a un feutre pinceau que j'aime bien utiliser. C'est très pratique d'avoir ça dans son sac pour nous accompagner tous les jours. Il suffit d'oser le sortir quand on en a envie, que l'on voit quelque chose d'intéressant, quand on est dans les transports, une salle d'attente (bon là rarement intéressant à dessiner, ça ne m'inspire pas trop), si on arrive en avance à un rendez-vous etc.

Voici quelques croquis sortis de ce carnet, essentiellement pris à l'occasion de rendez-vous :




Les sorties croquis, c'est autre chose. Comme cela dure plus longtemps, il faut s'organiser et être confortable. Choisir un sujet ou un lieu où traîner baskets et crayons. Eviter tout ce qui n'est pas confortable. En fonction de la sortie cela va du simple cartable à tout un bardas dans un bon sac à dos.

Avant-hier j'ai testé ma première vrai sortie dans une zone industrielle que j'avais repéré. J'ai voulu prendre mon bloc de papier craft A3 quasi neuf et tester les 3 crayons (sanguine, blanc et pierre noire). Il m'a fallu un grand sac à dos pour rentrer mon bloc de croquis... J'ai pris une bouteille d'eau, deux ou trois bricoles, mes lunettes de soleil et enfourché ma bicyclette. Au final je n'ai fait qu'un seul croquis dont je ne suis pas très contente. Il est mal cadré, les proportions pas justes, le crayon sanguine s'est avéré mal adapté au sujet. Je me suis encore perdu dans les détails d'un sujet complexe alors qu'il y avait intéressant et plus simple à deux pas de cette usine.

Voici mon gribouillis :



Ceci dit finalement les conditions ont été difficiles, ceci explique aussi le résultat. Pas d'arbres ni de quoi s'asseoir dans un tel endroit, sans compter les odeurs pas très agréables (il me faudrait rajouter un pince nez dans mon attirail). D'un autre côté aucun passant en presque 2h donc on est tranquille ! Il commençait à vraiment faire chaud et j'ai fini par arrêter à l'approche de 11h. Heureusement que j'avais pris la bouteille d'eau... mais j'ai oublié un bon chapeau couvrant. Le format A3 debout est très mal pratique et lourd, donc prendre au maximum un format A4 (qui est de toute manière fatigante rapidement). Pour des formats plus grands j'envisage de m'acheter une sorte de tabouret de chaise pliante de camping, suffisamment compacte pour être placée dans un sac le dos, déjà un peu encombrant.

Je trouve en tout cas les médiums secs plus faciles à gérer en sortie. Mais je suis partante pour essayer les crayons aquarellables avec un pinceau à réserve d'eau pour faire du croquis couleur. Les feutres c'est sympa aussi mais je n'ai pas encore assez de couleurs, il faut dire que c'est assez cher et que je vais donc me fournir petit à petit.

Bon en vrai j'ai déjà fait des sorties croquis plus courtes, plus simples et confortables. Je ne les aies pas comptées car c'était un peu par facilité : un petit tour rapide au parc ou dans le quartier et puis voilà. Pas vraiment choisi un sujet à explorer comme là. D'ailleurs j'avais pris à ces occasions un carnet A4 ou mon zap book A5.

En voici quelques uns :

En balade dans un parc

 Chez une amie

 Le vieux puits d'un voisin

En stage dans une salle de boxe



Au restau japonais

Je trouve le croquis un exercice vraiment difficile en tout cas. Il y a tant de choses que l'on aimerait rapporter chez soi... J'ai tendance à vouloir trop me perdre dans le détail et à oublier l'essentiel du sujet. Les dessins plus aboutis me semblent infiniment plus faciles en comparaison, car on a tout le temps que l'on veut !

En tout cas c'est pas demain la veille que je m'inscris sur le site urbansketchers, que j'aime beaucoup !
http://www.urbansketchers.org/

Et ça n'est pas encore que je prends des sujets en chair et en os, comme des toutous et des passants... ça bouge beaucoup trop vite pour moi !